SANTÉ DE L'OCÉAN
L'eau de mer a de nombreux usages efficaces et peu dispendieux.
   
Ici, nous soulignons que les informations que nous présentons ici sont HISTORIQUES et ANECDOTIQUES et certainement INFORMATIONNELLES.
 
Veuillez consulter notre DÉNIS concernant le contenue de cette page.
 
 
Un résumé de l'usage oral de l'eau de mer
 
Traditionellement, l'eau de mer était utilisée par les docteurs d'autrefois pour une variété de maladies, souvent avec un succès remarquable.
 
De 1905 à 1914, le début de la première guère mondiale, le biologiste René Quinton a fait beaucoup de recherches pour prouver que l'eau de mer diluée (isotonique) est identique à l'environnement interne du corps humain et il a déterminé également que l'eau de mer peut servir comme remplacement direct pour le sang. À partir de ces expériences, il a développé une méthode spécifique pour recolter l'eau de mer à la source et il a établie un protocol efficace pour administrer sa thérapie, de plus en plus populaire, qu'il nomma simplement "La méthode marine". Il y a plusieures cas de succès qui attestent à l'efficacitée des traitements à l'eau de mer. Le protocol d'usage de Plasma Marin buvable est très simple.
 
Le docteur Jean Jarricot (pédiatre) a labouré pendant plusieures années, dans son dispensaire, où il a traité litéralement des milliers d'enfants avec l'eau de mer, son Plasma Marin, et ila collaboré avec rené Quinton pour documenter ses thérapies et traitements détaillées pour les nourrisons. Il a eu beaucoup de succès, particulièrement avec les enfants athrepsiques et cholériques. Déjà en 1924, il mentionnait l'usage oral avec l'eau de mer.
 
Docteur P. Barrière - ancien Externe - Lauréat (bis) des Hôpitaux - Bordeau 1907.
 
Doctor Barrière a publié un livre entitulé "L'EAU DE MER en ingestion dans les dyspepsies". Il explique l'infuence de léau de mer sur la sécretion gastrique et l'excrétion urinaire (Travail du laboratoire de M. le Professeur Arnozan). Ceci est un extrait (22 pages) de ce livre.
 
Il explique en trois chapitres:
 
1.) L'eau de mer en ingestion - son emploi thérapeutique depuis Hippocrate jusqu'a nos jours (400 av. J.C. - 1904)
 
2.) L'eau de mer en injection - depuis le travaux de Quinton (1897 - 1907) - son action spéciale sur les troubles digestifs.
 
3.) L'eau de mer - Caractères physiques et chimiques. Définition thérapeutiques. Mode d'emploi.
 
Pour lire ce document important (en langue française), cliquez ici:
 
Déjà dans les années 1906, l'eau de mer était utilisé avec succès par le docteur Robert Simon dans le traitement de la tuberculose pulmonaire et même à cette époche, l'usage oral était metionné.
 
Même si Dr. Olivier Macé ne mentionne pas l'usage oral de l'eau de mer spécifiquement, il avait beaucoup de succès dans les années 1924, utilisant l'eau de mer isotonique, dans des applications de grossesse et conditions pré-natal. Les descriptions de ses cas patient sont des plus intéressants à lire.
 
Au Sénégal, en Afrique, les Docteurs H. Lauture et G. Mbakob (1978) on traité cent enfants souffrant de déhydration profonde causé par des diarrhée, vomissures et malnutrition. Il utilisait des injections soucoutanées et des administrations orals du Plasma Marin. Il était assez évident que ces enfant auraient connus une léthalité variant entre 40 et 70%.
 
Les Drs. André Passebecq et Jean-Marc Soulier (année inconnue) ont documentés quelques observations scientifiques concernant l'efficacité de l'eau de mer dans des applications divers. Ils recommandaient l'usage oral comme supplément minéral et la dose ne semble pas avoir eu de l'importance mais la régularité est importante. Une thérapie à court ou long terme d'une solution d'eau de mer buvable apporte des résultats inmanquants. 
 
Dr. F. Paya (1997) a documenté des résultats excellents avec l'usage oral de l'eau de mer dans le traitement de la fatigue et maintenance d'une performance sportive supérieure des athlètes. Dr. Paya a utilisé la concentration hypertonique et isotonique avec des enfants et adultes dans des cas de déhydration, asthénie, loss of appetite et convalescence.
 
Au Canada, l'eau de mer est utilisée principalement comme supplément nutritionel. En plus, la forme isotonique est utilisé de plus en plus dans la thérapie hydrocolonique.
 
Le allemands ont démontrés que boire l'eau de mer est aussi efficace que les injections souscutanées. Dr. R. Basser (1953) a démontré que 70% de ses cas patients souffrant de psoriasis, prurigo et neurodermatite ont montrés une améliation considérable lorsque traité au Plasma Marin.
 
En 1954, Dr. R. Bench a documenté de bonnes améliorations avec ses 100 patiens allergiques. Dans touts ses cas, il démontrait un effet profond du Plasma Marin buvable sur l'organisme total.
 
Et Dr. H. Hansche (1957) observait que les administrations orals du Plasma Marin avait une action puissante pour les intestins. En plus, il a obtenu une bonne amélioration avec des patients souffrant d'eczéma et asthme.
 

 Retour