SANTÉ DE L'OCÉAN
René Quinton - pionnier des sciences de l'océan - et il y a d'autres dans nos pages.
   
 
Dr. Jean-Claude Rodet, Ph.D. 
Reproduit avec permission de l'auteur
Possibilités, avantages et bienfaits du sérum marin dans l’hydrothérapie colonique.
 
Dr. Jean-Claude Rodet – 1997
 
Institut International de Recherche en Homéopathie et en Biothérapies - Clinique - École Holistique
 
2851 Rue Masson, Montréal, QC, H1Y 1X1, Canada
Tél: (514) 271-4022 Fax: (514) 374-6660
www.iirhb.org   jcrodet@iirhb.org
 
L’hydrothérapie et le plasma marin
 
L'hydrothérapie colonique est une méthode thérapeutique essentielle pour éliminer les toxines intestinales. Les bienfaits d’une irrigation colonique bien pratiquée sont connus. Des massages abdominaux bien choisis augmentent les résultats positifs d'un lavement intestinal.
 
Mais, comment optimiser la pratique de l'hydrothérapie colonique et obtenir des résultats encore supérieurs?
 
Notre pratique nous a permis d’identitier diverses techniques et plusieurs additifs à utiliser soit tout au long de la séance d'hydrothérapie du côlon, soit en bain colonique, en concusion de la séance comme intervention finale.
 
Le sérum marin (plasma marin)
 
Selon les auteurs et les écrits nombruex, il est fait mention de plasma marin, plasma de Quinton, sérum marin, plasma de l’océan et d’autres définitions. Dès 1897, le biologiste René Quinton (1866-1925) présente l'hypothèse fondamentale sur laquelle se base toute l'étude du plasma marin: «Il existe une identité physiologique entre le plasma marin et le plasma sanguin.» 
 
Cette hypothèse montre que le plasma marin possède la même aptitude que le plasma humain, à servir de support minéral à la vie cellulaire.
 
La méthode marine de René Quinton est une technique thérapeutique qui s'appuie sur l’utilisation du plasma marin depuis 100 ans.
 
De quoi s'agit-il? II s'agit d'utiliser les propriétés thérapeutiques de l'eau de mer.
 
L’eau de mer est prélevée à 10m de fond et à 30m de profondeur (zone de pénétration solaire) dans des conditions qui garantissent une sécurité absolue quant à sa pureté. Après fîltration sur membrane cellulosique, le “plasma marin" est préparé en milieu stérile conformément aux normes pharmaceutiques (sans contact métallique, ni procédés électriques, pas d'élévation des températures) et avec toutes les précautions nécessaires pour conserver à l'eau de mer le caractère de «milieu vivant» et son équilibre moléculaire. Le plasma marin contient les 92 corps simples connus et tous les oligo-éléments.
 
Les travaux de René Quinton et de ses successeurs
 
  • Alexis Carrel, prix Nobel de neurophysiologie (1912), un grand savant dérangeant pour l’establishment scientifique,
  • Dr Jean Jarricot, auteur de la méthode marine et de l'ouvrage "Le dispensaire marin" en 1912,
  • Alfred Pischinger, auteur de travaux sur le système de la régulation de base, université de Vienne (Autriche),
    démontrent clairement que l'eau de mer est le liquide vivant qui correspond au besoin du développement du milieu interne tel qu’il fut défini par Claude Bernard. Claude Bernard démontra en 1865 que l'organisme humain était composé dans une proportion des 3/4 de «liquides» formant le «milieu intérieur», comme si nous baignions dans un aquarium.
 
L'identité entre le plasma marin et le milieu interne de l'Homme permet de faire vivre dans les meilleures conditions, des cellules isolées (en particulier hématies, leucocytes), ou des fragments de tissus ou des organes isolés.
 
Alfred Pischinger a démontré que l'information (stimuli nerveux, processus métabolique, processus immunologique ou vasculaire) passe par le liquide extra-cellulaire.
 
Lorsque le milieu est appauvri, contaminé, alors l’activité des cellules et les réactions globales de l'organisme s'affaiblissent; les pathologies apparaissent.
 
Un apport de plasma marin va permettre une régénération organique par une substitution - rapide ou graduelle - du milieu interne.
 
Quelle est la composition du plasma marin?
 
Le plasma marin est une eau de mer totale, une dilution isotonique apyrogène préparée en milieu stérile et présentée en ampoule de 10 ml (vitre) ou en bouteilles de 1000 ml (vitre).
 
Ce produit entièrement naturel ne contient évidemment aucun additif, conservateur ou stabilisant. Sa nature même supprime toute nécessité d'ajouter des agents de conservation quelconque.
 
Le plasma marin est (92 éléments présents) équilibré (les minéraux et oligo-éléments contenus correspondent aux dosages de l’équilibre organique) et parfaitement assimilable.
 
Quelles sont les caractéristiques générales du plasma marin?
 
  • Une composition qualitative minérale semblable à celle du plasma sanguin, lymphatique et au liquide interstitiel (solution Isotonique).
  • Une osmolarité avec le sang (concentration moléculaire de toutes les particules osmotiquement actives contenues dans une solution exprimée en osmole) par litre de solution,
  • Un pH de 7,3 identique au pH sanguin.
  • Une action pharmacologique de ses composants
  • Une solution apyrogène (dépourvue de substances pouvant provoquer une réaction fébrile importante)
  • Une solution comprenant la totalité qualitative de la classification périodique des éléments chimiques selon Mendeléïev.
 
Quelles sont les propriétés du plasma marin?
 
«Le plasma marin (Ocean Plasma) n'est pas un sérum contre telle ou telle affection, mais il agit en faveur de la cellule vivante.»   
 
Dr Jean Jarricot
 
Il va permettre une régulation de l’organisme en favorisant le développement et l’activité optimum des cellules.
 
"René Quinton a démontré - à partir de 1904 - que le plasma marin est identique physiquement, chimiquement, physiologiquement à notre milieu intérieur, ce qui permet d'y faire vivre dans les meilleurs conditions les cellules isolées (en particuier les hématies, les leucocytes) et les fragments de tissus. Il est donc possible de remplacer la masse sanguine d’un animal par du plasma marin sans trouble pour l’organisme.”
 
Dictionnaire des médicaments, Vidal (1975).
 
Quel est le mode d'action du plasma marin?
 
1) Une régénération organique (remplacement graduel du milieu intérieur appauvri ou pollué).
 
2) Une rééquilibration biologique (apport minéral, sous une forme bien assimilable, par transminéralisation).
 
3) Une recharge en oligo-éléments sous la forme naturelle active (synergie des oligo- éléments entre eux).
 
4) Une action subtile de certains «éléments traces» peu actifs mais nécessaires à toutes les fonctions métaboliques.
 
5) Une normalisation des électrolytes du liquide interstitiel et du sang.
 
 
Quelles sont les pertinances du plasma marin?
 
Elles sont très nombreuses. Il s'agit dans tous les cas du même concept: renouveler le milieu intérieur, l'épurer, l’équilibrer, ramener l’homéostasie (constance de paramètres biologiques face aux modifications du milieu extérieur). C'est le meilleur soutien et régénérateur de tous les mécanismes cellulaires.
 
Grossesse et obstétrique
 
syphilis parentale
vomissement de grossesse
hypotrophie fœtale
prévention des troubles héréditaires
anémie, asthénie, déminéralisation
dépression post-partum
allaitement déficient
Nouveau-né
 
dénutrition
intolérance lactée
gastro-entérite, toxicose, diarrhée
déshydratation
athrepsie (déchéance, phase ultime de la dénutrition)
hypothrepsie (retard de développement du poids et de la taille)
vomissements
Pédiatrie
 
énurésie
anorexie, rachitisme
hyperactivité
dyslexie
inadaptation scolaire
émotivité
troubles de caractère et de comportements
lymphatisme
Gynécogie
 
troubles menstruels les plus divers (aménorrhée, dysménorrhée...)
spasmes et congestion utéro-vaginale
infections génitales
leucorrhée
SPM
troubles de la ménopause
Système cutané
 
eczéma, urticaire
prurigo, lichen
psoriasis
acné
brûlure
herpès
plaies (lavage)
hyperacidité cutanée
Système respiratoire
 
infections O.R.L.
bronchite, sinusite, rhinite, coryza
asthme
tuberculose pulmonaire
Système urinaire
 
incontinence urinaire
cystite à répétitions
calculs rénaux
Système ostéo-musculaire
 
rachitisme
ostéoporose
suite de fractures
hyperlaxité ligamenteuse
douleurs musculaires
arthrose
rhumatisme
goutte
crampe musculaire
fonte musculaire
Système nerveux
 
dépression
neurasthénie
fatigue psychique
troubles du sommeil
troubles mentaux
stress, irritabilité, spasmophilie
troubles de la mémoire et de la concentration
Système endocrinien
 
dysfonction thyroïdienne et parathyroïdienne
hypoglycémie
acidose métabolique
Système reproducteur
 
impuissance
asthénie sexuelle
dysfonction érectile
Fonction bucco-stomacale
 
prévention des caries
aérophagie
gingivite
aphtes (ulcères de bouche)
Système gastrointestinal
 
ulcère gastrique
ulcère duodénal
diarrhée
gastro-entérite
hémorroïdes
colopathie
colite spasmodique
constipation
gastrite, entérite
empoisonnement
intoxication
Gériatrie
 
sénilité précoce
dénutrition
troubles mentaux
incontinence urinaire
Alzheimer
dementia
Système Immunitaire
 
SEP
Parkinson
cancérologie (en appoint d'autres médications)
SIDA
RAA
Système cardio-vasculaire
 
hémorragie
anémie
épistaxis
froideurs des extrémités
perturbations artérielles
Urgence
 
brûlure
réanimation
alimentation artificielle
intoxication, empoisonnement
reconstitution de la masse sanguine
solvant des antibiotiques
 
Dans tous les cas, le plasma marin est le «sérum physiologique naturel par excellence». 
 
Quelles sont les contre-indications?
Aucune.
 
Quelles sont les incompatibilités?
Aucune n'a été démontrée.
 
Quelles sont les réactions secondaires? 
Généralement aucune.
 
On doit noter une grande sécurité d'utilisation de cette «eau» du fait de son absence de "choc” et de son respect du pH sanguin.
 
Parfois, il peut être noté cependant, dans le cas d'injection, une légère réaction excitation ou fièvre de très courte durée (dans le cas de maladie du sang ou du système lymphatique, cette situation a été quelques fois remarquée). Cette réaction peut avoir lieu lors de la première injection et dès la 3ème injection iI n'y a plus de poussée réactionnelle.
 
On doit retenir que les résultats observés montrent:
  • une tendance à l'hypothermie, sous l’injection du plasma marin,
  • une tendance à l’hypertherrnie sous l'injection chlorurée (sérum physiologique).
 
Il y a donc une différence d'effet entre l’eau de mer et le sérum artificiel sur la thermogénèse.
 
Cette différence due à l'action antagoniste des carbonates et des sulfates sur les halogènes (iodures, chlorures et bromures) qui seuls, d'après L. F. Meyer seraient pyrétogènes (Deutsche Med. - Wach, 1899) 
 
Comparaison entre le sérum artificiel et le sérum marin
 
 
Sérum physiologique artificiel
 
 
Sérum marin
 
Composition:
Après évaporation on trouve:
Après évaporation, on trouve
7,50 de NaCl
 
84%
 
16%
 
 
 
14%
 
 
 
 
1,99%
 
 
 
 
 
0,01%          
 
7,50 NaCl
 
27 corps décelables à l'état de traces
 
soufre, magnésium, potassium, calcium
 
brome, carbone, silicium, fer, azote, fluor, phosphore, lithium, iode, bore
 
arsenic, cuivre, argent, or, zinc, manganèse, strontium, rubidium, aluminium, plomb, cobalt
Effet:
 
Élévation de température (poussée thermique après une injection). Il s’agit d’une fièvere par injection de sel. Les injections chlorurées provoquent invariablement une tendance à l’hperthermie.
 
Les injections de sérum provoquent invariablement une tendance à l’hypothermie exceptés quelques cas isolés de légère hyperthermie de très courte durée.
La quantité de liquide sécrétée par le rein est près du double sous l’injection marine qu’elle est sous l’injection chlorurée.
Le nombre de molécules solides éliminés par le rein dans un même temps est plus du double sous l’injection marine qu’elle est sous l’injection chlorurée.
Dans les mêmes conditions:
Les cellules rénales excrètent sous l’injection:
 
 
Chlorurée
 
1 molécule liquide
1 molécule solide
 
Les cellules rénales excrètent sous l’injection
 
 
Marine
 
1,9 molécule liquide
2,1 molécule solide
 
Ce tableau démontre que l’eau de mer [sérum marin, plasma marin, Océan Plasma] est bien différent du sérum physiologique artificiel.
 
Note: 
Selon R. Quinton dans son livre: “L’eau de mer, milieu organique” – page 184
 
Le plasma marin (Océan Plasma, Plasma de Quinton) en hydrothérapie du colon
 
Le plasma marin isotonique est un authentique support biologique pour toute vie cellulaire.
 
Aujourd'hui, la physiologie et la biochimie moléculaire nous permettent de comprendre que l’identité minérale de deux milieux (l'eau de mer isotonique et le milieu interne de notre corps) et leur origine commune, permet à notre organisme de sélectionner ou de rejeter de façon naturelle ce dont il a besoin.
 
Les biocénoses (association équilibrée dans un même biotope) donnent aux ions marins un polarité qui les identifient avec grande précision auprès des récepteurs cellulaires, ce qui facilite leur assimilation ou leur élimination.
 
Ce n’est pas une oligothérapie conventionnelle, la thérapie par le plasma marin est une thérapie holistique - une synergie naturelle, de parfaite assimilation, contenant tous les nutriments utilisés par l'organisme au dosage correspondant à l'équilibre du milieu.
 
En régénérant le milieu intérieur appauvri duquel se nourrissent les cellules, on peut reconstruire le "terrain”.
 
Chaque sel, chaque minéral ne peut être assimilé et métabolié que si le milieu intérieur est équilibré, même si, isolément, il est disponible au dosage correspondant aux besoins de l'organisme. Ceci souligne les limites, voire les dangers de la prise plus ou moins massive d'éléments unitaire. Par exemple, l'administration prolongée de sels de magnésium aboutirait à long terme à un déséquilibre du foie et du pancréas.
 
Le plasma marin, par ses constituants marins non modifiés, est un apport parfaitement équilibré et assimilable permettant ainsi à l'organisme de se réguler adéquatement.
L’eau de mer possède le pouvoir tampon qui peut le mieux assurer l'équilibre acido-basique.
 
Les bénéfices du plasma marin en hydrothérapie colonique
(solution Isotonique - 9‰)
 
  • Action anti-anaphylactique de l'eau de mer (absence de sensibilité à la pénétration, absence totale de choc toxique).
  • «Wash-out» physiologique de la muqueuse intestinale (cette action évite les ballonnements coloniques et les blocages de transit intestinal normal).
  • Réabsorption par la veine porte hépatique de micro-nutriments minéraux provenant des organes digestifs. Avec l'utilisation du plasma marin, le sang sera riche d'éléments nobles et purs qui vont restaurer immédiatement l'organisme par la voie veineuse directe.
  • Équilibre physiologique de K+, ce qui évite les chutes de potassium sanguin (hypokaliémie ou hypopotassémie).
  • Effet anti-inflammatoire.
  • Effet antispasmodique.  
  • Régénération du milieu intérieur, ce qui contribue grandement à favoriser l’élimination des toxines.
  • Amélioration de l’immunité intestinal. Le milieu intestinal est un champ de bataille immunologique majeur de notre organisme (70 % de notre système immunologique se trouve au niveau du système digestif).
 
Remarques:
  • Kühnau a noté l’amélioration de toutes les muceuses du système digestif suite aux cures marines.
  • Röpffer a étudié les bienfaits spectaculaires de la cure hydromarine dans le cas de gastrite...
  • Jarricot a traité de nombreux cas d'entérite, de troubles de l’assimilation avec constipation ou diarrhée extrême dans son dispensaire marin (voir nos cas de succès).
 
Les pathologies digestives les plus fréquemment traitées par le plasma marin sont résentées ci-après.
 
Deux techniques sont possibles avec le plasma marin
1) Irrigation colonique complète à l'eau marine (procédé très coûteux).
2) Irngation colonique à l’eau normale filtrée et fin de la séance avec 2 litres de plasma pour imprégner la muqueuse libérée de ses déchets.
 
Garder le liquide pendant 5 minutes.
 
Absorption en 12-15 minutes des éléments marins dans le conduit Intestinal vide.
 
Les lavements thérapeutiques les plus fréquents en fin de séance d'hydrothérapie du côlon.
 
Produit utilisé
Provenance
Quantité
Pathologies
Ail (Allium sativum)
Kyolic liquide, Quest Noyer noir, La Clef des Champs
20 gouttes/litre d’eau
20 gouttes/litre d’eau
Parasites
HTA (Hypertension artérielle)
Aloés (Aloe vera)
Jus non-fractionné
1 litre
Syndrome Intestin Irritable
Inflammation
Citron
(Citrus limonum)
Magazin d’alimentaion biologique
Jus de 1 citron/litre
Mucosités surabondantes
Chlorophylle
Jus d’herbe congelé
(Wheat grass juice)
5 c.s. / litre d’eau
Cancer
Syndrome fatigue chronique
Effondrement du système
immunitaire
Café Arabica
(Coffea arabica)
Magazin d’alimentaion biologique
3 c.s. de café moulu/litre d’eau filtré
Cancer
Maladies dégénératives
Huile de Tournesol
(Linum usitalissimum)
La Maison Orphée
1 litre
SEP
Parkinson
Huile de Lin
(Linum usitatissimum)
La Maison Orphée
1 litre
SEP
Parkinson
Plasma Marin
Océan Plasma Inc. Montréal, QC, Canada
2 litres
Voir note*
Bicarbonate de soude
NaHCO3
Pharmacie, Dépanneur, Épicerie
1 c.s./litre d’eau
Acidité intestinale
Huile d’Olive
(olea europea)
La Maison Orphée
1 litre
Constipation chronique
Huile de Sésame
(Sesamum indicum)
La Maison Orphée
1 litre
Détoxification
Orme rouge
(Ulmus rubra)
La Clef des Champs
3 c.s. de poudre/litre d’eau
Colite
Diarrhée rebelle
Acidité
 
*Note concernant le Plasma Marin:
Le Plasma Marin [Océan Plasma] agit en faveur de la cellule vivante en renouvelant le milieu intérieur et en ramenant l’homéostasie sans laquelle il ne peut pas y avoir de véritable santé.
 
Le principales pathologies pour lesquelles le plasma marin apporte des résultats remarquables:
 
Diarrhée
Déséquilibre acido-basique
Dysfonction thyroïdienne
Bronchite chronique
Syndrome de malabsorption
Troubles menstruels
 
Gastro-entérite
Sénilité
Anémie pernicieuse
Spasmopilie
Dénutrition
Troubles ménopausiques
 
Colopathie
SEP
Eczéma
Cystite à répétition
Intoxification
Ostéoporose
 
Hémorrhoïdes
Parkinson
Psoriasis
Arthrose
Hémorragies
R.A.A.
 
 
Il n'est pas dans notre intention de présenter une liste exhaustive de pathologies pouvant bénéficier du plasma marin, ni de présenter ce plasma marin comme une panacée qui guérit tout.
 
Il faut seulement bien comprendre que le plasma marin est par sa nature même un agent essentiel de rétablissement de la santé.
 
En effet le plasma marin, en régénérant le milieu intérieur appauvri et carencé duquel se nourrissent les cellules, corrige le terrain de façon profonde. Les cellules peuvent alors puiser tous les éléments qui leur sont nécessaires pour un fonctionnement optimal de l’organisme.
 

 
Annexe 1
 
Que sont les électrolytes et pourquoi en avons-nous besoin?
 
Les électrolytes sont les minéraux solubles se trouvant dans le liquide interstitiel et le sang. Ces minéraux s'éliminent naturellement par la transpiration, les urines et doivent être continuellement remplacés.
 
Si le niveau des électrolytes baisse dans le corps, le niveau d'énergie baisse également comme une batterie qui perd de sa puissance. Remplacer les électrolytes perdus permet un retour d'énergie et une plus grande récupération, après un effort sportif par exemple. Le corps humain fonctionne par l'énergie électrique. Les électolytes transportent cette énergie électrique qui peut ainsi être utilisée par nos cellules. Quand l'apport d'électrolytes est bas, tout notre système tourne au ralenti. Maintenir un niveau adéquat d’électrolytes dans le corps augmente le potentiel d'énergie et permet à nos systèmes de fonctionner en harmonie et de façon optimale.
 
  • Les électrodes sont indispensables pour le travail de nos cellules et permettent de maintenir un équilibre acidobasique (pH) dans le corps.
  • Un bon équilibre d'électrolytes est essentiel pour avoir un bon équilibre des fluides dans nos cellules.
  • Des recherches récentes ont montré que des déficiences en électrolytes jouaient un rôle plus important dans les causes d’hypertension que les excès alimentaires.
  • Les principaux électrolytes sont le sodium, le potassium, le calcium, le magnésium et le chlore. Mais un bon niveau de ces électrolytes dans le corps ne suffit pas à assurer un bon fonctionnement de nos systèmes. En effet, les électrolytes travaillent en synergie entre eux et ceux dont nous avons besoin en plus petite quantité sont aussi importants que les principaux. Un bon équilibre en électrolytes dans le corps permet d'avoir de l’énergie, une fonction musculaire et nerveuse meilleure (incluant une réaction au stress plus rapide) et améliore toutes les fonctions de nos organes.
 
Pour les personnes buvant de l’eau distillée ou de l’eau filtrée par osmose, il est bon de recharger cette eau en minéraux car elle n'en contient plus du tout. On peut éviter ainsi les risques de déplétion (diminution quantitative) en minéraux qui peuvent être à l'origine de troubles de santé plus ou moins graves.
 
Le Plasma Marin [Océan Plasma] est un moyen rapide et facile d'empêcher la perte d'electrolytes.
 

 Retour